Parlons transformation numérique

Processus d'affaires

Parlons transformation numérique

par Étienne Larivière

Aucune industrie n’est à l’abri d’un bouleversement.  

Article

La signification du terme «transformation numérique» est vaste. Il existe autant de définitions que de personnes qui l’emploient. Pour nous, il s’agit tout simplement d’une évolution normale et constante de votre organisation. Nous le disons depuis longtemps, les entreprises qui ne s’adapteront pas ne passeront pas la rampe d’ici très peu de temps. Nous vivons dans une ère numérique dans laquelle des milliers d’outils sont à votre disposition afin de faciliter les opérations de votre organisation. Vous devez saisir les opportunités technologiques pour moderniser vos procédés, améliorer votre maturité numérique, marquer davantage vos différenciateurs, transformer votre culture  et préparer votre organisation pour l’avenir. 

Il s’agit évidemment d’une énumération beaucoup plus facile à dire qu’à faire. 

Faisons d’abord un constat assez évident. L’industrie de la  construction observe des retards sur toutes les autres industries au point de vue technologique; il s’agit-là d’un fait documenté et réitéré par le McKinsey Global Institute.

Vous n’avez pas besoin d’études pour vous le savoir. Vos procédures sur vos chantiers n’ont probablement pas évolué depuis des années. Même histoire à vos bureaux : outre votre système comptable, vos logiciels métiers et vos fichiers Excel, n’ont probablement pas fait l’objet d’une importante révision. 

Toutefois, les géants de la construction investissent beaucoup d’argent en robotisation, en intelligence artificielle ainsi qu’en objet connecté. Des manufacturiers d’outils comme Hilti investissent des dizaines de millions de dollars en développement de nouvelles technologies.  Nous vous préparons un texte sur les nouvelles technologies en construction qui sera disponible dans les prochains jours, vous pourrez le constater par vous-même.

Comment ferez-vous pour implanter des technologies innovantes si vous n’avez pas l’infrastructure numérique nécessaire? Ou une forte culture d’innovation? Comment ferez-vous pour vous démarquer contre de nouveaux joueurs qui eux possèdent ces technologies? Il y a un énorme fossé qui se crée entre vos outils actuels et ceux disponibles. Aucune industrie n’est à l’abri d’un bouleversement.

Maturité technologique

Une transformation numérique débute par l’analyse de votre situation actuelle : où vous en êtes. Nous souhaitons mettre de l’emphase à nouveau sur un sujet précédemment abordé dans l’un de nos article : il est très important de faire un diagnostic d’affaires et technologique de votre organisation. Cela vous permettra de bâtir un plan technologique qui propulsera votre plan stratégique. 

Notez que le Cefrio est un organisme de recherche et d’innovation qui travaille à l’adoption des usages numériques au Québec. L’organisme a développé un outil d’autodiagnostic que vous pouvez compléter ici.Vous pourrez donc constater la maturité technologique de votre organisation.

Si vous n’avez pas le temps, je vous résume ce qui se produira. Il y a 5 paliers de maturité technologique (voir tableau ci-bas). La majorité d’entre vous se trouve actuellement au premier palier et les autres seront, tout au plus, au deuxième. À ce palier, on considère que vous avez des outils numériques disparates non interconnectés qui ne vous permettent pas d’automatiser votre cycle transactionnel. La bonne nouvelle est que vous avez beaucoup d’optimisation possible pour développer votre entreprise. 

*cefrio

Nous croyons cependant qu’il manque un palier à ce schéma; celui de l’intelligence artificielle. Par exemple, Atoom, une intelligence artificielle spécialisée dans le domaine de la construction, offrira une aide précieuse aux entrepreneurs. Une application comme celle-là deviendra votre assistant d’affaires capable de calculer ainsi que mettre en relation des milliers de données à une vitesse et une précision inégalée. Vos décisions basées sur des conseils prédictifs deviendront donc beaucoup plus stratégiques. Ce genre d’outil deviendra courant d’ici les 5 prochaines années.

Le fameux «sans papier»

Lorsque nous parlons de transformation numérique, nous parlons inévitablement de la question du «sans papier». Depuis trop longtemps, vous travaillez avec du papier, du papier et encore du papier. Vous n’avez donc aucune donnée de répertoriée outre votre mémoire.  

Tous les jours, vous devez faire des recherches interminables pour consulter vos contrats, vos PO, vos listes de prix, vos dossiers clients, etc. Ces recherches vous font perdre un temps fou et nous ne parlons même pas de tous les documents que vous égarez. 

Le «sans papier» est un résultat et non un objectif

Le «sans papier» est une chose, mais les outils génériques sont tout autant inefficaces. Excel est un outil ‘’refuge’’ pour faire votre comptabilité, votre inventaire, votre gestion de projet, vos rapports de chantier, etc. Excel est un outil puissant qui peut être poussé très loin. Par contre, il est lourd, complexe et fragile aux erreurs de manipulation. Il ne peut pas vous amener au niveau supérieur. 

Par ailleurs, il ne faut pas tomber dans le panneau de la numérisation de tout à tout prix. Copier-coller vos vieux processus dans un bel outil numérique ne vous rendra pas plus efficace.

L’avenir de votre organisation passe par des applications spécifiques, ouvertes, modifiables et Cloud. Des outils qui répondent à vos besoins précis et non pas ceux de toutes les entreprises comme la vôtre. Des outils qui moderniseront vos méthodes de travail.

Emphase sur vos différenciateurs

Vous désirez devenir le leader de votre marché, d’un secteur ou d’une catégorie. Lorsqu’une «job» de votre spécialité est annoncée, vous voulez être imbattable et que l’industrie le sache. 

80% des processus d’affaires des entreprises sont similaires, il faut que le 20% restant ressorte. Une transformation numérique doit mettre l’emphase sur votre différenciateur. Les technologies mises en place doivent maximiser vos capacités en réduisant complètement les frictions de vos opérations. Vous pourrez vous concentrer à être les meilleurs et à générer de la valeur plutôt qu’à gérer des opérations administratives. 

Préparation à l’avenir

Pour l’avenir de votre organisation, il est primordial et même vital de capter vos données ainsi que les catégoriser adéquatement. Dès vos premières modifications technologiques, vous devez réfléchir à cela avec des professionnels. La donnée est le point de départ de l’automation par des technologies avancées. L’intelligence artificielle se nourrit de données. 

Référez-vous au tableau de maturité technologique; l’intelligence artificielle, la robotisation, les objets connectés sont une phase de votre transformation. Vous devrez vous y rendre un jour ou l’autre. Il y a déjà des entreprises qui peuvent déjà l’atteindre ou qui l’atteindront. Ces entreprises voudront et pourront changer le marché. 

Culture d’innovation

Une transformation numérique n’est pas uniquement technologique. La technologie est même en arrière-plan d’une transformation beaucoup plus importante à notre avis. Le plus grand défi est d’adopter une culture d’innovation dans votre organisation et qu’elle soit portée par l’ensemble de votre équipe. Par culture d’innovation, nous entendons l’inclusion de concepts tel l’Agilité et la flexibilité. 

Vous le savez, le changement est toujours difficile à faire adopter. Contrairement à ce que vous pourriez penser, il ne s’agit pas d’un problème générationnel. Cela n’a rien à voir. Pour développer une culture d’innovation, il vous faut d’abord créer un climat de collaboration et de confiance. Les innovations ne doivent pas uniquement provenir du haut. Il faut que les employés soient investis dans la transformation de votre organisation; il faut qu’ils se sentent impliqués. Ils doivent faire partie de la solution. Si vous mettez les mesures en place pour écouter vos employés et les engager dans vos démarches, votre transformation sera une réussite. 

Étienne Larivière

ÉtienneLarivière

Directeur ventes et marketing

« BWT a la capacité de transformer les entreprises afin qu'elles se concentrent sur l'amélioration de la condition humaine. » »

Force

Passionné par les questions marketing, vente, comportement consommateur, confiance client et mouvement de marché, Étienne vous fait voir des éléments intéressants de l'évolution des échanges B2B.

En lien avec cet article, Nous vous suggérons également ...

+

Processus d'affaires

La nouvelle «normalité» de la construction

+

Processus d'affaires

L'équipe de transformation numérique : une nécessité

+

Processus d'affaires

La gestion de projet 3.0